Archive pour juillet, 2006

Congé de soutien familial

Trois mois renouvelable dans la limite d’un an, ce congé sans solde permettra aux personnes qui le souhaitent d’arrêter de travailler pour s’occuper d’un parent dépendant (personne âgée, enfant handicapé…), et de retrouver leur emploi ensuite.
Les droits à la couverture maladie et à la retraite seront maintenus pendant la durée du congé.
L’employeur ne pourra refuser le congé.
Intégrée au prochain budget de la Sécurité sociale, cette mesure entrera en vigueur le 1er janvier 2007.

Pratiquement, le salarié, sous réserve d’une ancienneté d’un an, devra respecter auprès de son employeur un préavis de deux mois (sauf urgence), et aura la garantie de retrouver son emploi ou un emploi équivalent dans son entreprise au terme du congé.
C’est une commission des droits des maisons départementales des personnes âgées ou une équipe médico-sociale du département qui détermineront la qualité d’ »aidant familial », à faire valoir auprès de l’employeur.

Complément optionnel libre choix – Nouveau dispositif congé parental

La création de ce nouveau congé (Complément Optionnel de libre Choix d’Activité) avait été annoncée lors de la Conférence de la famille 2005, en septembre dernier. Il a notamment pour objectif de permettre aux parents, et particulièrement aux femmes en situation professionnelle fragile, de retrouver plus rapidement le monde du travail.
L’actuel congé parental de 3 ans (Complément de libre choix d’activité) de la Prestation d’Accueil du Jeune Enfant (PAJE), rémunéré 524 euros par mois, continue bien évidemment à être disponible. Les parents ont donc, à partir du 1er juillet, le choix entre les deux formules, en fonction de leurs besoins.
Les modalités du nouveau congé parental :
Complément optionnel libre choix - Nouveau dispositif congé parental dans complément libre choix d'activité cochelorsque l’on cesse son activité professionnelle pour élever son enfant
coche dans complément libre choix d'activitédurée : 1 an
cocherémunéré 750 euros par mois
cochedès la naissance (ou l’adoption) du 3ème enfant
cochepour les enfants nés ou adoptés à compter du 1er juillet 2006
cocheen justifiant d’une activité professionnelle antérieure de 2 ans au cours de la période de 5 ans qui précède l’arrivée de l’enfant
cochecongé partageable entre le père et la mère.

Les deux congés parentaux (de 3 ans et d’1 an) ne sont pas cumulables ; la mère ou le père qui souhaite prendre un congé parental doit opter dès le début, pour l’une des deux formules.

Consultez votre Caisse d’Allocations Familiales.

Conférence de la famille 3 juillet 2006

Les « aidants familiaux » sont dans près de la moitié des cas un conjoint, et dans un tiers des cas l’un des enfants, ayant en moyenne 55 ans, selon une étude de la Drees (ministère de la Santé) datant de 2002.
Un des rapports suggère aussi d’émettre des chèques emploi-service (Cesu) pour les bénévoles retraités ou encore de favoriser le « logement intergénérationnel », en encourageant par exemple l’hébergement de jeunes travailleurs ou étudiants chez des personnes âgées.
M. Bas a aussi fait part de son intérêt pour la constitution d’un « compte-épargne service », qui permettrait « à des retraités rendant des services à la collectivité d’en bénéficier en retour » ultérieurement.
La création de la Prestation d’accueil du jeune enfant (Paje), en 2003, est la dernière mesure emblématique mise en place lors d’une Conférence de la Famille. L’an dernier, un congé parental plus court et mieux rémunéré a été créé…Questionnez votre Caisse d’Allocations Familiales.

Didd |
fun top super coi !! |
PAWÔL VWÊ |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Biblioteca Pedagógica PEUMA
| Prépa CDI
| madmaxxx_au_cinema